• Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Marc-Henri Sandoz

Spiritualité: avec ou sans violence?

La violence est caractéristique de toutes les formes de spiritualités toxiques.


Dans ses formes extrêmes, c’est une violence guerrière dirigée vers des ennemis physiques. Pensez au Jihad musulman qui appelle à la guerre sainte contre les ennemis de Dieu, ou à certains discours de la droite évangélique conservatrice aux Etats-Unis concevant les tensions politiques actuelles en termes d’axe du mal et de combat entre la vraie foi et ses ennemis, ou encore à l’appel à la haine raciste et religieuse en Birmanie au nom d’un bouddhisme intégriste ou en Inde au nom de l’hindouisme nationaliste.


Et cette violence guerrière est également présente dans des courants moins extrêmes et moins littéraux: l’Islam va parler de Jihad intérieur, interprétant les textes sacrés sur le Jihad comme des invitations à mener le combat contre ce qui, en nous, s’oppose à une vie en accord avec les principes divins. Les chrétiens évangéliques vont parler de combat spirituel, non contre d’autres êtres humains mais contre des forces maléfiques à l’oeuvre dans la collectivité et dans les individus.


Jusque là, peu d’entre vous vont se reconnaître. Ces manières de voir restent radicales et rebutantes pour la plupart des gens. Néanmoins il ne se passe plus une semaine sans que les actualités ne nous rappellent la sombre actualité de cette thématique à travers le globe.


Mais la violence se manifeste aussi de manières plus subtiles, et cela montre combien la spiritualité toxique peut affecter chacun de nous et fausser notre rapport avec notre expérience spirituelle.


Je pense à l’immense difficulté que nous avons parfois à nous accepter nous-mêmes et à nous traiter avec tendresse. Combien nous sommes prompts, au nom de la spiritualité, à réprimer, à haïr, à chasser ou à tenter d'ignorer des parties de nous-mêmes, des émotions, des pulsions, que nous jugeons inadéquates, impures, effrayantes.


Je pense à tout ce que nous nous imposons parfois en termes de discipline, de pratiques, d’exigences envers nous-mêmes. Nous ne méditons pas assez, nous ne prions pas assez, nous ne sommes pas assez engagés, nous ne sommes pas assez bienveillants, nous ne sommes pas assez généreux, nous ne faisons pas assez pour la planète. Nous ne sommes pas assez éveillés. Nous sommes coupables. Nous sommes insatisfaits. Nous sommes fâchés avec nous-mêmes.


Je pense à tout le discours intérieur que nous acceptons sans sourciller: ce critique impitoyable à l’intérieur de nos têtes qui ne cesse de nous juger et que nous écoutons avec trop de complaisance.


Et pour résoudre cette tension, pour vous sentir mieux, pour mériter un peu de paix... eh bien il suffit de méditer plus, de prier plus, de pratiquer plus, de vous mortifier de toutes sortes de manières! Jusqu’au prochain assaut du critique, jusqu’au prochain moment de frustration et de dépression.


Et la spiritualité devient une secrète ennemie de la vie et du bonheur, sous couvert d’amour absolu et de quête de l'éveil. Elle commence à vous étouffer en prétendant vous libérer. Elle vous sépare des autres et de vous-mêmes en prétendant vous guider dans l’amour. Elle vous aveugle en prétendant vous éclairer.


Laissez moi vous dire ceci: il vous faut mettre un terme à cette oppression. Il vous faut ouvrir les yeux sur les poches toxiques où se cache encore la violence dans votre pratique spirituelle, dans votre relation avec vous-mêmes et avec les autres. Vous le méritez, et cela vous permettra de découvrir ce à quoi vous aspirez tant mais dont la spiritualité toxique vous prive tout en prétendant vous l’offrir: l’expérience du repos, de la paix et de la grâce qui caractérisent toute spiritualité saine.


La violence des religions a sa source dans la violence de l’humain. Elle a sa source dans notre difficulté à nous aimer, dans notre peur de la partie de nous qui échappe à notre contrôle: nos pulsions, nos blessures, nos émotions, nos traumatismes, nos terreurs. Nos ombres! Et pourtant il se trouve là-dedans une énorme énergie vitale dont nous avons besoin.


Ce n’est pas par la violence qu’on se libère de la violence. Ce n’est pas par la violence qu’on fait face aux parties de nous qui suscitent notre peur, notre honte, notre haine. Ce n’est pas par la violence qu’on s’ouvre à plus de lumière et de vie, qu’on grandit et qu’on devient plus mûr et plus sage.


Le repos, la paix et la grâce nous ouvrent un espace où nous pouvons nous savoir accueillis tels que nous sommes. Et depuis cet espace il nous devient possible de nous faire plus grands que ce qui nous fait peur, honte, horreur, et d’accueillir, d’intégrer, d’embrasser nos ombres.


C’est un chemin de réconciliation et d’intégration. C’est un chemin de croissance et de maturité. Ce chemin demande du courage et de la détermination. Il implique souvent d’oser demander de l’aide, et notamment une aide thérapeutique compétente, auprès d’un professionnel qui soit profondément conscient de ces dimensions.


C’est une aventure humaine belle et passionnante, en fait c’est l’aventure humaine par excellence.


Ce chemin commence et existe au sein de l'espace de repos, de grâce et de paix que nous trouvons au coeur de notre être. Il nous conduit dans une expérience spirituelle qui dépasse tout ce que nous pouvons en concevoir. Nous y apprenons la tendresse et la compréhension, la sagesse, la beauté de notre humanité. Nous y embrassons nos ombres et nos lumières. Nous y prenons soin de tout ce qui a été blessé et effrayé en nous. Nous y découvrons une force et une discipline qui n’ont rien à voir avec celles qui s’enracinent dans la peur et la violence. Nous y devenons toujours plus qui nous sommes.


Et dans ce chemin, se construit pas à pas une intimité avec le Grand Mystère, et cette intimité nous embrase et nous transforme.

N'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire, réaction, point de vue, question. Je serai heureux et intéressé de vous lire et de vous répondre.

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2023 by Extreme Blog. Proudly created with Wix.com

www.marchenrisandoz.com s’inscrit dans le cadre de l’association RI pour le développement psycho spirituel et la guérison intégrative, Pully