• Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Marc-Henri Sandoz

Concevoir le trauma autrement, 2e partie: un portail vers le liminal


Le Tor, Glastonbury. Photo par Jean-Claude Rawady

Avec mon diagnostic de cancer et l'amputation de ma jambe, je me suis vite rendu compte que je pénétrais dans un espace très étrange. Pas le choix.


Tout ce que je tenais pour acquis était complètement chamboulé, toutes mes garanties illusoires étaient ébranlées. Ma routine, mes certitudes, mes projets, mes idées sur ce que serait mon avenir, tout avait été balayé comme de la cendre au vent.


J'avais été introduit par le traumatisme qui me frappait dans un endroit étrange, un lieu d'incertitude, de ténèbres et de trouble. Un espace liminal.


Qu'est-ce qu'un espace liminal?


Un espace liminal est un lieu situé entre deux lieux ou entre deux états. Un espace dans lequel on se sait en train de vivre un changement majeur de vie, de statut, de personnalité. On sait ce qu’on quitte, mais sans savoir dans quoi on va entrer.


C'est exactement ce qui m'arrivait.


Cet endroit pourrait très facilement être vécu comme un lieu de terreur. Et ce le fut pour moi dans les premiers jours. Mais petit à petit, et avec l'aide précieuse de mon ami Jésus, avec qui je venais de renouer de manière inattendue, j'ai pu utiliser la paix et la confiance que j’expérimentais pendant mes moments de respiration et de méditation. Et à partir de cette paix et de cette confiance, je me suis tenu avec ma terreur, j’y ai fait face et j’ai commencé à explorer avec curiosité cet espace liminal et à découvrir sa valeur et sa beauté. Je le fais encore.


Oui, c’est un espace d’obscurité, de tourment, d’incertitude. En un mot de chaos. Mais en réalité, ce qui est ébranlé, brisé et balayé, ce sont principalement mes illusions de solidité et de certitude, et de contrôle de mon propre destin. Et ce qui reste après le passage de l’ouragan, c’est une meilleure vision de la réalité. Je peux mieux voir l'impermanence de tout, y compris de ma propre conception de moi-même. Et à cause de cela, je peux mieux saisir cette partie de moi et en même temps cette partie de la réalité qui n’est pas ébranlée et qui reste calme et intacte. Un lieu de silence et de repos. Même au milieu de la tourmente.


C'est le cadeau que me fait le chaos: une appréhension plus précise de ce lieu de silence et de repos, au milieu et en dessous de tous les bruits, sons, activités et une vision plus précise de la réalité. C'est ce qui me donne confiance dans les nouveaux territoires, la nouvelle identité, la nouvelle vie dans lesquels l'espace liminal m'introduit, même si je ne connais toujours pas leur forme et leur contenu.



Ayant trouvé mieux mon lieu de repos et de silence, je veux qu’il soit la source de cette nouvelle étape de vie.

N'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire, réaction, point de vue, question. Je serai heureux et intéressé de vous lire et de vous répondre.

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2023 by Extreme Blog. Proudly created with Wix.com

www.marchenrisandoz.com s’inscrit dans le cadre de l’association RI pour le développement psycho spirituel et la guérison intégrative, Pully